Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour la pharmacopée occidentale, plus de la moitié des médicaments sont d'origine naturelle . Les principes actifs proviennent de végétaux, de produits marins ou de microorganismes. Les composés les plus intéressants dans les végétaux sont les métabolites. Ils ne participent pas directement  au fonctionnement vital des plantes, mais servent à leur défense contre les champignons ou les parasites. Mais attention, consommés en trop grandes quantités ces métabolites sont toxiques.

Sur les 500 000 plantes qui poussent sur notre planète Terre, 5 à 10 % seulement ont été étudiés pour leurs propriétés biologiques et chimiques. Cette méthode d'études des plantes se nomme la pharmacognosie. Elle s'effectue de façon systématique : on sillonne une zone en récoltant  toutes les espèces qui s'y trouvent. La recherche est dense et longue.

De nombreuses études d'éthologues montrent que les grands singes, ayant certains symptômes, adoptent une alimentation particulière. En effet ils sélectionnent des plantes spécifiques ayant des propriétés pharmacologiques. C'est pourquoi des scientifiques continuent ces études afin de déterminer si les plantes consommées par les grands singes contiennent des molécules aux propriétés thérapeutiques pour l'homme.

Voici des expemples de plantes que des chimpanzés consomment pour "se soigner" :

- l'Aspilia mossanbicersis  sert de  vermifuge mécanique grâce à ses feuilles rugueuses et velues
- l'Acanthus pubescens et les fruits de Phylolacca dodecandra ont des propriétés antimicrobiennes
- le Trichilia rubescens comporte des composés antipaludiques
- l'Albizia grandibracteata sert à lutter contre les parasites intestinaux
- certains ficus, grâce au latex et à son mélange d'enzyme peut faire éclater les parasites digestifs.

Bien-sûr cette liste n'est pas exhaustive. Par ailleurs, "l'automédication" peut différer selon les groupes de chimpanzés.

L'observation des chimpanzés permet aux hommes de sélectionner des plantes qui n'avaient encore jamais été étudiées et de découvrir des molécules ayant des propriétés pharmacologiques intéressantes.

Pour qu'on ai le temps de découvrir ces dernières, il est urgent de préserver cette richesse qu'offre la forêt et ses hôtes.

Copie-de-Krief7ter31ko.jpg

 

Partager cet article

Repost 0